Conseils utiles

Technique ancienne - méditation chrétienne

Pin
Send
Share
Send
Send


La méditation chrétienne dans la tradition du p. John Mayne OSB - une sorte de prière contemplative (monologue) adaptée au citadin moderne, pratique de la "prière pure" (lat. Oratio pura), rue John Cassian, dans lequel la méthode principale est la discipline de la répétition, récitation de la formule de prière.

Les anciens sages voyaient dans la contemplation le but d'une vie épanouissante et, pour les Pères de l'Église, la contemplation était un aspect essentiel de la spiritualité. Le Seigneur Jésus-Christ a révélé les avantages de la dimension contemplative de l'être dans l'histoire de Marthe et de Marie. Nous sommes appelés à une compréhension plus profonde de l'Évangile et de notre propre vie chrétienne afin de parvenir à l'harmonie et à l'interaction entre divers aspects de la spiritualité chrétienne. Jésus a exhorté tout le monde à devenir parfait en amour et en compassion, en tant que Père, abandonnant son ego, "je" et rejetant la priorité des problèmes matériels, puis se tournant vers la contemplation, l'acceptant et "priant constamment". La contemplation est la base de la vie de toutes les personnes. Martha et Maria sont des soeurs, mais il ne s'agit pas de deux images, elles sont le symbole de deux dimensions complémentaires de la personnalité. Sans le calme de Marie assise aux pieds du Maître et l'écoutant, nous devenons comme Marthe: irritable, contrariée, distraite. En fin de compte, même tout notre travail, qui n'est pas enraciné dans la paix intérieure de Dieu et qui n'arrête jamais la veillée contemplative, perd sa productivité. En fait, Mary et Martha travaillent simultanément: l'une à l'extérieur et l'autre à l'intérieur. La contemplation fait partie de notre travail et nous aide à mieux faire l’autre partie. Mary et Martha sont deux pièces dans notre coeur. Ils ne se complètent pas simplement, ils ont besoin les uns des autres pour réaliser la plénitude de la vie.

Le père John Mayne a trouvé une approche simple, pratique et universelle à la méditation dans les enseignements des premiers moines chrétiens du 4ème siècle. Aujourd'hui, il peut être utilisé par des personnes de tout âge et de tout métier. Avec cette méthode simple, il a ouvert la porte au réveil de la dimension contemplative de la vie des chrétiens de toutes les traditions: orientale et occidentale, catholique et réformée. Il a également ouvert plus largement les fenêtres pour une rencontre dans le dialogue entre les religions contemplatives d'Asie et le christianisme.

Comment méditer?

"La méditation est aussi naturelle pour l'esprit que la respiration l'est pour le corps. Cette pratique spirituelle ancienne, profondément enracinée dans la tradition chrétienne, dans l'expérience de la prière contemplative des pères du désert, constitue un simple chemin vers la paix avec nous-mêmes et vers l'unité avec l'Esprit du Christ. Méditation - Il existe plusieurs types de prière: nous prions avec raison, pensons à Dieu, parlons avec lui, prions avec le corps, prions pour la liturgie et les sacrements et, enfin, nous connaissons la prière du cœur (prière de Jésus, tradition du «faire intelligent»). c'est le centre sur la personne dans laquelle vit le Christ. Nous trouvons ici une unité directe et immédiate avec le Christ. Cela ne vient pas de mots ou de symboles. Dès le début, l’Église a parlé de l’importance de relier l’esprit et le cœur. Nous offrons par la prière à Dieu la pensée et le cœur. Quand nous méditons, nous avançons d'esprit en cœur. Nous pouvons aussi dire que nous purifions le cœur par la méditation. Nous ouvrons les yeux de notre cœur. Le Christ a dit: "Heureux ceux qui ont le cœur pur, car ils verront Dieu" (Matthieu 5: 8). Dans cette purification du cœur se trouve le chemin de la méditation. Que signifie cette pureté? Que nous sommes libres de l'égoïsme. Jésus nous a appris à nous nier. Dans la méditation, nous détournons l'attention de nous-mêmes vers Dieu. En effet, dans la méditation, nous mettons en pratique les enseignements de Jésus-Christ sur la prière. Il nous enseigne à aller au-delà des formes extérieures dans la prière. Il nous dit d'entrer dans le cœur, de ne pas être verbeux, d'abandonner l'angoisse et les peurs et d'orienter notre esprit vers le Royaume de Dieu. Jésus nous enseigne à vivre dans le présent. Si vous combinez tous ces éléments, vous en arriverez à la contemplation. C'est un cadeau de grâce. Mais ce cadeau doit être reçu! Et en méditation, nous le gagnons. La méditation, bien sûr, ne remplace pas les autres formes de prière et de piété. Cela donne simplement un sens plus profond au reste des formes. "

à propos. Lawrence Freeman Perle Précieuse OSB

Nous proposons une pratique de méditation simple formulée par le père John Maine. Tout ce que vous avez à faire est de vous asseoir droit, de vous détendre, de mettre vos mains sur vos genoux, de fermer les yeux et de vous répéter une courte formule de prière. Nous recommandons Mot araméen "Maranatha" (traduit par "viens, Seigneur"). Vous pouvez utiliser la prière de Jésus comme une telle formule de prière (la plus couramment utilisée dans la méditation chrétienne est la version abrégée de «Seigneur Jésus-Christ / aie pitié de moi, un pécheur»). Il peut également s'agir de mots aussi brefs que "Jésus", "Abba". Ne pensez pas à la qualité de votre méditation, ne faites pas attention aux pensées et aux images qui vous viennent à l’esprit, concentrez-vous sur la formule de la prière, en profondeur. Les pensées vont et viennent, mais n'essayez pas de les supprimer ou de leur résister. Il suffit de les laisser bouger, apparaître et disparaître. Concentrez-vous sur une chose - répétez la formule de prière. Lorsque vous sentez que votre conscience se dissipe et que les pensées et les impressions ont de nouveau attiré votre attention, revenez simplement avec foi et amour à la formule de prière.

Méditez deux fois par jour (idéalement tôt le matin et tôt le soir). La durée optimale de méditation est de 30 minutes, mais vous pouvez commencer à 20 heures et augmenter progressivement jusqu'à 25 minutes ou une demi-heure. Soyez patient et simple:

- Trouver un endroit tranquille
- Prenez une pose confortable, gardez le dos droit,
- couvre tes yeux
- Asseyez-vous aussi loin que possible,
- Respirez profondément, uniformément et calmement, tout en restant détendu tout en restant éveillé,
- Commencez lentement en répétant votre formule de prière. Écoutez les mots, répétez-les,
- Continuez à répéter la formule de prière calmement et fidèlement tout au long de la période de méditation,
- Retour à la répétition si elle est interrompue,
- Répétez la même formule de prière tout au long de la méditation, jour après jour.

Dans la section "Ecole de méditation" du site http://www.wccm.ru, une série d'articles est présentée, qui détaille tous les aspects de la tradition de la méditation chrétienne formulée par le p. John Mayne OSB:

Nous recommandons la structure de méditation quotidienne suivante.

"Notre Père", prière d'ouverture John Mayne OSB

Notre Père céleste! Que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite et sur la terre, comme au ciel, donne-nous notre pain quotidien jusqu'à ce jour et pardonne-nous nos dettes, comme nous pardonnons à nos débiteurs, et ne nous soumets pas à la tentation mais délivre-nous du malin. Pour toi est le royaume et le pouvoir et la gloire pour toujours. Amen.

"Père céleste, ouvre nos cœurs à la présence silencieuse de l'Esprit de ton Fils. Conduis-nous vers un silence mystérieux dans lequel ton amour est révélé à tous ceux qui pleurent: Maranatha, viens le Seigneur Jésus!"


- Méditation (20-30 min)

- Lectio Divina (jour de lectureEcriture)

- La dernière prière du p. Lawrence.

"Puisse cette communauté devenir un véritable foyer spirituel pour le chercheur, un ami pour le solitaire, un fil conducteur pour le égaré. Ceux qui prient ici peuvent être renforcés par le Saint-Esprit afin de servir tous ceux qui viennent et les accepter comme Christ lui-même. Dans le silence de ce lieu, que tous ceux qui souffrent viennent , la cruauté et la confusion du monde rencontreront sur son chemin avec la Force, qui va calmer, renouveler et exalter notre esprit.
Puisse ce silence être une force qui ouvrira les cœurs de tous les hommes et de toutes les femmes à la vision de Dieu, ainsi qu’aux autres, dans l’amour, la paix, la justice et la dignité humaine. Puisse la beauté de la Vie divine remplir ce lieu et le cœur de tous ceux qui prient ici avec une joyeuse espérance. Que tous ceux qui sont arrivés ici, alourdis par les problèmes de l'humanité, rentrent chez eux, grâce à Dieu pour le miracle de la vie humaine. Nous prions par Christ notre Seigneur. Amen. "


* Conseils supplémentaires que vous pouvez appliquer à votre discipline quotidienne:
- combinez méditation matin et soir avec matin et soir Prière de la liturgie des heures(en ligne / * .pdf / * .djvu).

"Si vous décidez de commencer la méditation, je voudrais donner quelques conseils. Tout d’abord, n’évaluez pas le niveau de vos progrès. Un sentiment d'échec ou de succès peut être la plus grande contrariété. Ne recherchez aucune «sensation» spéciale dans la méditation - vous ne devez pas vous attendre à ce que quelque chose de spécial se produise. Les sensations peuvent sembler étranges au premier abord, car l'expérience du silence n'est pas familière à la plupart d'entre nous et est très différente de ce que nous entendons habituellement par prière. Nous ne sommes pas non plus habitués à être simples. Le silence, le calme et la simplicité sont cependant l'objectif ultime. Dans une de ses paraboles, Jésus a comparé le royaume à une graine plantée par quelqu'un dans le sol. Un homme mène une vie ordinaire et une graine pousse silencieusement sur la terre de telle manière que «personne ne le sache». La même chose nous arrive lorsqu'un mot est enraciné dans nos cœurs. Et comme dans une parabole, le moment viendra et il se fera sentir. Cela ne se remarquera pas toujours dans la méditation, mais vous le ressentirez certainement dans la vie. Vous commencerez à récolter les fruits de l'Esprit, vous constaterez que vous grandissez en amour. Si jamais vous suspendez vos études - pendant un jour, un mois ou un an - retournez-y simplement dans l'espoir que la générosité de l'Esprit habite parmi nous tous."

(Père Lawrence Freeman "La Perle du Grand Prix")

«Notre méditation devient chrétienne lorsque notre vie est consciente et profondément liée à l'espace de l'Écriture, de la Tradition, de la Tradition et du sacré‛ ici et maintenant ‛de l'Église - dans ses jours de la semaine et ses célébrations. Père Maine, qui a vécu sa vie à la lumière du mystère de l'Incarnation, de la crucifixion et de la résurrection Lorsqu'il a enseigné sa tradition de méditation, il l'a toujours dit à tous ses frères et soeurs catholiques, et cela s'applique au même degré aux représentants d'autres religions, à tous les chercheurs spirituels qui pratiquent la méditation dans cette tradition. Les groupes de méditation unis du monde entier, composés de laïcs, de chercheurs spirituels et de cloîtres bénédictins associés à la communauté, reflètent parfaitement le message que John Maine a adressé au monde entier. Son message à ce jour aide de nombreuses personnes à faire l'expérience de la profondeur toujours croissante de la spiritualité chrétienne. , et renvoie beaucoup à l’Eglise, découvrant les profondeurs contemplatives de l’Évangile jusque-là inconnues et aidant à surmonter la crise de la foi. "Le Maine est en train de devenir une source puissante de paix, de paix et de respect mutuel dans lequel, aujourd'hui, tirant pleinement parti de l'expérience de sa foi, des peuples se rencontrent dans différentes régions du monde pour un dialogue interconfessionnel et interreligieux."

(Préface au livre du père Lawrence Freeman "Inner Light")

Qu'est ce que la méditation?

Pour mieux comprendre ce qu'est la méditation, nous devons comprendre le sens du terme "contemplation". Dans la sagesse ancienne, la contemplation était le but de la vie, une vie épanouissante. Mais il n'était disponible que pour les initiés. Seules les personnes instruites qui se trouvaient au sommet de l'échelle sociale avaient le temps et l'occasion de réfléchir. Jésus a révélé les avantages de la dimension contemplative de la vie dans l'histoire de Marthe et Marie. Nous avons besoin d’une dimension plus profonde de l’Évangile et de la vie chrétienne si nous voulons parvenir à l’harmonie des divers aspects du christianisme. Au début du christianisme, la pratique contemplative était un aspect important de la vie spirituelle. Par la suite, il n’a été associé qu’à la vie hermitique et monastique du célibat et a souvent été perçu avec méfiance. Jésus a exhorté tout le monde à devenir parfait dans l'amour et la compassion, en tant que Père, abandonnant son moi et laissant de côté les problèmes matériels et les angoisses, puis se tournant vers la contemplation, acceptant son joug et "priant constamment". La contemplation est un élément essentiel de la vie humaine, commun à tous. Martha et Maria sont des soeurs, deux dimensions complémentaires de la personnalité et non pas deux images personnifiées. Sans le calme de Marie, assis aux pieds du Maître et l'écoutant, nous devenons comme Marthe: irritable, contrariée, distraite. En fin de compte, même notre travail perd sa productivité. En fait, Mary et Martha travaillent toutes deux: l'une à l'extérieur et l'autre à l'intérieur. La contemplation fait partie de notre travail et nous aide à mieux faire l’autre partie. Mary et Martha sont deux pièces dans notre coeur. Ils ne se complètent pas simplement, ils ont besoin les uns des autres pour réaliser la plénitude de la vie.

Le père John Mayne a découvert dans les enseignements des premiers moines chrétiens du 4ème siècle une approche simple, pratique et universelle de la méditation. Aujourd'hui, il peut être utilisé par des personnes de tout âge et de tout métier. De cette manière simple, il a ouvert la porte au réveil de la dimension contemplative de la vie des chrétiens de toutes les traditions: orientale et occidentale, catholique et réformée. Il ouvrit aussi plus largement les fenêtres pour une rencontre entre les religions contemplatives d'Asie et le christianisme. Partant de cette perspective, nous commençons à voir comment la conscience spirituelle universelle peut se développer pour nous aider dans la lutte pour la paix, la justice, l'empathie pour les opprimés, l'amour pour l'environnement et la guérison de nos institutions sociales et de l'économie.

Archevêque de Canterbury sur John Maine et la méditation chrétienne

«L’un des enseignements principaux que j’ai appris de John Mayne et de la tradition contemplative chrétienne est qu’il m’a aidé à rétablir l’importance d’une forme particulière de stabilité et de fidélité dans ma pratique quotidienne de la méditation. Il faut être fidèle à la pratique et au mantra que nous répétons. Ceci est directement lié à ce que les pères du désert ont dit à propos de la stabilité. Toute la pratique consistant à répéter le mantra et à pratiquer la méditation, à répéter la formule de prière, prend tout son sens dans le contexte de la vie évoquée par les pères du désert. C’est une vie dans laquelle nous essayons constamment de rassembler nos inquiétudes et notre auto-flagellation, nos responsabilités. » (Rowan Williams, "Silence and Honey Cakes").

Pin
Send
Share
Send
Send